La galette de ma grand-mere

La galette de ma grand-mere

Cette recette est toute simple, mais ses saveurs et ses parfums reveillent dans notre ame, du moins en ce qui me concerne, d’infinies reminiscences du passe. Je vous la transmets, telle que je l’ai apprise en regardant feue ma grand-mere preparer pendant des annees cette galette chaque fois qu’elle petrissait le pain. Quant a moi, j’attendais plein d’impatience que le jour se leve. Ma grand-mere faisait, des la veille au soir, du levain pour petrir le pain le lendemain matin et je me reveillais en meme temps qu’elle pour l’«aider» et recevoir une riche retribution en galettes! Or, je crois qu’en me fourrant dans «ses pattes», je la derangeais plus que je ne l’aidais.
Lorsque ma grand-mere avait bien petri la pate a pain, c’est-a-dire que la pate etait prete, elle la coupait de son couteau en petits morceaux, de la taille d’une miche. Elle placait ensuite les morceaux dans la planche a pain, qui etait recouverte en general d’une nappe de coton propre a petits carreaux – la planche a pain etait une construction en bois, de forme oblongue, avec des compartiments en bois dans lesquels on posait les petites miches petries et que l’on recouvrait de couvertures dans un endroit chaud, afin que la pate leve et qu’on la mette au four.

Τηγανόψωμα φτιαγμένα με Mellelaion

Τηγανόψωμα φτιαγμένα με Mellelaion

Quant a la pate restante, avant qu’elle leve, ma grand-mere la gardait et preparait des galettes. Voila ce qu’est la vraie galette, faite en quelque sorte a partir de la pate a pain deficiente. Ce qui a «leve» et que l’on nous propose, de nos jours, dans diverses tavernes comme un plat pour «gourmets», en y ajoutant du fromage feta, c’est une variante, mais ce n’est pas la galette authentique.
Si vous ne petrissez pas du pain chez vous, ne vous inquietez pas; vous pouvez preparer de la pate uniquement pour des galettes.

Ingredients
Pour 10 galettes, il faut:
1 kilo de farine blanche (si, bien sur, on le souhaite, on peut experimenter avec d’autres types de farine)
1 cuilleree a cafe de sel
au maximum, 3 tasses a cafe d’huile extra vierge, et
de l’eau tiede dans des proportions 1 farine -1,5 a 2 litres d’eau, en general. On peut d’ailleurs le verifier en regardant la texture de la pate que l’on est en train de preparer (elle doit etre a la fois molle et epaisse) et, surtout, il ne faut pas utiliser de l’eau chaude pour eviter les grumeaux.
Petrissage
On met dans une bassine la farine et la cuilleree de sel, on melange et on menage, au milieu, un petit cratere, une petite fosse. Il faut garder de cote une bonne poignee de farine pour la verser tout doucement plus tard durant le petrissage ou, si on ajoute plus d’eau, il faut verser la farine pour qu’elle l’absorbe. On continue, en versant peu a peu l’eau tiede et on melange avec les doigts ecartes. Il ne faut pas verser toute l’eau depuis le debut, car la farine doit l’absorber tout doucement pour eviter que la pate devienne de la bouillie. Elle doit former une masse malleable et epaisse. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de galettes et non de beignets.
Ensuite, on verse les 2 tasses d’huile et on petrit, les poings serres, pendant 15 a 20 minutes environ. S’il le faut, on ajoute une 3eme tasse d’huile. A vous d’en juger. La pate est prete, lorsque plus rien ne colle aux doigts et qu’elle est si elastique qu’en appuyant du doigt, l’empreinte que l’on forme disparait tout doucement.
Friture
Une fois le petrissage termine, on prend un grand plat creux et rond et des paumes de la main et des doigts, on y met une poignee que l’on detache chaque fois de la pate; si ca colle, il faut graisser un peu le plat.
A cote, on met de l’huile d’olive dans la poele, environ 1 doigt au maximum. Lorsque l’huile arrive a la temperature souhaitee – il ne faut surtout pas que ca sente le roussi, on met la galette et on laisse frire un peu, juste assez pour qu’elle ne brunisse pas et qu’elle forme une croute du cote ou elle est en train de frire. Il ne faut pas laisser dorer. Des que la premiere croute est faite, on tourne la galette de l’autre cote. Lorsqu’une croute se forme aussi de ce cote-la, on retourne encore une fois la galette. Il faut la laisser dorer pendant 3 minutes environ –c’est a vous d’en juger – et tourner l’autre cote pour le faire dorer aussi et apres on retire la galette.
On aura ainsi prepare la deuxieme galette en suivant la meme procedure.
Il est bon, entre deux fritures, de garder la poele hors du feu 1 minute pour faire tomber la temperature de l’huile afin que la galette «n’attache» pas et ne brule pas.
Attention: il est preferable, apres deux fritures, de renouveler ou de completer l’huile d’olive pour eviter qu’elle ne soit rance ou qu’elle brule. De plus, il ne faut utiliser que de l’huile extra vierge pour preserver le plaisir du gout.
En accompagnement

Τηγανόψωμα με μέλι και κανέλα

Τηγανόψωμα με μέλι και κανέλα

Τηγανόψωμα με ελιές και αυγά

Τηγανόψωμα με ελιές και αυγά

Une fois les galettes pretes, on peut les manger soit en les saupoudrant de sucre, soit en y faisant couler du miel.
Pour ma part, je vous propose de les accompagner avec du fromage feta et quelques olives maison ou encore, si vous patientez un peu, de preparer 2-3 ?ufs frais sur le plat avec un peu de beurre frais de brebis parfume.

Je ne vous dis rien de plus, sauf que vous allez veritablement vous delecter et qu’une seule galette ne suffit jamais.
Et j’attends, bien sur, vos impressions une fois que vous aurez goute a cette recette.